Histoire des distilleries

435_pharmacie-monastere-2
Pharmacie du Monastère

1737-1860 : Monastère de la Grande-Chartreuse

L’Elixir Végétal est élaboré dans la pharmacie du Monastère, puis dès 1764, la Chartreuse Verte, et à partir de 1838, la Chartreuse Jaune.

439_fourvoirie-3
Distillerie de Fourvoirie

1860-1903 : Fourvoirie

Construite à quelques kilomètres du Monastère, sur la commune de Saint Laurent du Pont. C’est ici que sont distillées la Chartreuse Verte 55°, la Chartreuse Jaune 40°, et la Chartreuse Blanche (43° de 1840 à 1880, puis 37° de 1886 à 1900).
De 1903 à 1930, la distillerie est transférée à Tarragone (Espagne)

1930-1935 : Fourvoirie

La nuit du 14 au 15 Novembre 1935, un glissement de terrain détruit cette distillerie, les forçant à transférer leur production à Voiron, où ils possèdent une cave et des entrepôts.

437_tarragone-distillerie
Distillerie de Tarragone (Espagne)

1903-1989 : Tarragone (Espagne)

Après leur expulsion (1903), les Pères Chartreux se réfugient en Espagne, où ils reprennent la production de la Chartreuse. Celle-ci garde son nom d’origine; les Français la surnomment « La Tarragone » (Verte 55° et Jaune 43°, puis 40° à partir de 1972).

Cette distillerie reste en activité jusqu’en 1989.

Entre 1921 et 1989, les Frères distillateurs partagent leur temps entre Tarragone, Marseille tout d’abord, Voiron ensuite.

440_marseille-1930
Marseille (Assemblage des distillats de Tarragone)

1921-1929 : Marseille
(lieu d’assemblage des liqueurs)

Les Pères Chartreux reviennent distiller en France en 1921. N’ayant pas le droit d’utiliser la marque « Chartreuse » dans ce pays, ils élaborent une liqueur appelée « Tarragone » en procédant à Marseille à l’assemblage des distillats de Tarragone.

En 1929, ils récupèrent leur marque « Chartreuse » ainsi que leur société d’exploitation française. Ils peuvent alors rentrer à Fourvoirie.

441_distillerie-voiron
Distillerie de Voiron

Depuis 1935 : Voiron

Unique lieu de production de la Chartreuse, les Caves et la distillerie de Voiron accueillent des milliers de visiteurs chaque année.
Les 130 plantes sont préparées par les Chartreux dans la salle des plantes du monastère, puis livrées dans des grands sacs en toile à la distillerie.

D’anciens alambics en cuivre centenaires y côtoient des alambics plus modernes, qui permettent aux Chartreux de contrôler soigneusement la distillation depuis le monastère situé à 25 Km.

Aiguenoire
Distillerie d’Aiguenoire

Horizon 2018 : AIGUENOIRE

Suite au renforcement de la règlementation, la distillerie de Voiron doit déménager à l’horizon 2018.
La nouvelle distillerie est en cours de construction sur le site d’Aiguenoire à Entre-deux-Guiers, sur un terrain ayant appartenu aux chartreux de 1618 à 1791.

Pour plus d’informations, consultez notre page Grand Avenir :

>> La fabrication aujourd’hui